Mon devis 0 Article Articles
Le printemps arrive, son lot d'allergies avec lui.

Le printemps arrive, son lot d'allergies avec lui.

Publié le : 27/03/2019 12:12:21

Le retour des beaux jours, les arbres qui fleurissent, la faune qui s'éveille…: pas de doute c’est bien le printemps qui revient et qui amène avec lui, le célèbre « rhume des foins » qui touche près de 30% de la population.

Véritable gêne, l’allergie au pollen se déclenche lorsque des graines de pollen sont libérées dans l’air et absorbées dans notre organisme via nos voies respiratoires. Notre organisme, ne reconnaissant pas ces corps étrangers, va essayer de les éliminer.

C’est alors qu’apparaissent les différents symptômes de l’allergie : nez qui coule, crise d’éternuements, respiration difficile, yeux irrités, ou encore démangeaisons au niveau du palais, du nez ou des oreilles : les symptômes sont multiples et varient d’un individu à un autre. Bien que ces symptômes paraissent « légers » le « rhume des foins » peut être un véritable calvaire pour les personnes hypersensibles au pollen. De plus, si l’allergie n’est pas prise en charge comme il le faut, elle peut également être à l’origine de crise d’asthme.

Afin de limiter les encombrements causés par l’allergie des solutions existent.

Lorsque l’allergie se déclenche et se réitère chaque printemps au point de devenir un poids dans votre quotidien, allez consulter un médecin spécialisé. L’allergologue réalisera alors des tests cutanées permettant de connaître plus précisément l’origine de vos symptômes afin de vous prescrire un traitement adapté qui permette d'en prévenir l’apparition et d’en diminuer les gênes. Spray nasal, collyre, antihistaminique, stabilisateurs…, différents traitements pourront vous être prescrits par ce spécialiste.

Des gestes à adopter au quotidien peuvent également vous permettre de réduire vos crises allergiques.

Tout d’abord, limiter les efforts physiques lors de pics de chaleur, de pollution ou lors de grands vents car ces conditions météorologiques sont favorables à la propagation du pollen. Il est également préférable de limiter les activités au contact des fleurs et des arbres : évitez donc de jardiner, de tondre la pelouse, de construire des cabanes en haut des arbres…

Lors de vos déplacements, portez des lunettes de soleil pour diminuer le risque d’irritation de vos yeux. En voiture, pensez à garder les fenêtres fermées afin d’empêcher le pollen de s’introduire dans votre habitacle. De même, aérez votre maison très tôt le matin, lorsque la concentration en pollen de l’air extérieur est encore assez basse afin d’éviter que celui-ci ne s’introduise dans votre habitation.

Enfin, évitez de laisser sécher vos vêtements ou vos cheveux à l’air libre. Le pollen s’accroche plus facilement aux éléments humides.

Vous avez désormais toutes les clefs en mains pour profiter du soleil et des beaux jours tout en limitant les désagréments du printemps. Parce que la vie est précieuse, qu’elle soit humaine ou sauvage.  

Articles récents

Medicalem équipe l'Howest College Brugge
Categories : Médecine

Medicalem équipe l'Howest College Brugge

Published : 19/04/2019 10:12:17
Écrans et vision, quelle compatibilité ?
Categories : Médecine

Écrans et vision, quelle compatibilité ?

Published : 17/04/2019 09:53:04
Medicalem sur BFM Business
Categories : Chirurgie , IFSI - IFAS , Mannequins électroniques , Médecine , SAV , Secourisme

Medicalem sur BFM Business

Published : 10/04/2019 14:52:44